Mobile Marketing : statistiques et tendances 2009

Le salon DEVCOM, c’était vendredi 18 juin à la CCI de Lille. J’y ai fait un passage pour les ateliers dédiés au Web 2.0 et au Marketing Mobile : grosse déception pour la première conférence, très décousue, mais bonne pioche avec la seconde. Voilà quelques infos toutes fraîches sur le marché mobile données par Jocelyn Denis, de Digital Media. Certaines ont été soutirées pendant une longue discussion sur son stand, alors merci à lui.

 

Début 2009 :

• 88% de la population française est détentrice d’un mobile
• Les jeunes conservent leur portable allumé en permanence y compris en cours !
• 3 millions de français sont mobinautes
• Le SMS représente 90% du marché marketing sur mobile
• 2/3 des téléphones portables seulement sont compatibles MMS
Globalement, l’envoi d’un SMS marketing est simple, rapide et efficace. Il est environ 7 fois moins cher qu’un timbre et beaucoup moins coûteux qu’un mailing traditionnel. Le SMS affiche des stats alléchantes :
• Taux de lecture dans les 10 minutes post-réception : 92%
• Mémorisation moyenne du message : 60%
• Taux de retour : 14%

Pour ceux qui se demanderaient comment utiliser le SMS dans leur plan de communication, les possibilités sont nombreuses : message commercial (type e-mailing), fidélisation, alerte, enquête de satisfaction, info interne, couponing, etc. Avec toujours la possibilité d’intégrer des liens et d’obtenir des statistiques complètes sur les envois. L’avantage du SMS marketing est qu’il s’adresse à toutes les entreprises, et entre aisément dans les budgets des PME.
La réussite d’une campagne SMS dépend évidemment du contenu (offre, rédaction, proposition unique…) et de l’heure d’envoi.

Un marché à venir

Selon Jocelyn, la phase de croissance des usages mobiles est comparable aux débuts d’Internet. Comme avec l’arrivée de l’ADSL, le phénomène iPhone et les forfaits Web Mobile illimités sont en train de démocratiser l’Internet Mobile et booster le développement du marché. Enfin, la RFID et le paiement via mobile (une grande banque française s’y prépare déjà ) devraient être des tendances fortes dans les années à venir. Quant au Tag 2D, le levier est encore trop contraignant pour l’utilisateur, point sur lequel je le rejoins totalement.

Enfin un conseil à noter : le marché mobile est émergent, il faut donc proposer des solutions accessibles garantissant une vraie performance, sachant que de nombreuses solutions sont encore à l’état de tests pour les annonceurs. Ce qui est marginal ou expérimental est à surveiller, du côté des grandes marques, mais à exploiter au bon moment pour les entreprises (cf : applications iPhone, contenus mobiles, bannières, etc.).